Comment choisir son matelas

Il est estimé que l’on passe 25 ans de sa vie à dormir en moyenne dont 7 ans à tenter de trouver le sommeil. Le choix du matelas est donc d’une grande importance. Matelas en latex naturel, à ressorts, ferme, souple… les solutions sont nombreuses. Pour vous aider à vous y retrouver et choisir celui qui vous permettra d’avoir des nuits réparatrices, suivez nos conseils !

Matelas en latex naturel, mousse ou ressorts ?

Il s’agit de la composante principale de votre matelas, c’est ce que l’on trouve en son cœur. Ainsi, vous avez le choix entre :

  • Un matelas en latex naturel : Il se caractérise par le fait d’épouser parfaitement la forme de votre corps et retrouve la sienne initiale lorsque vous quittez le lit. De plus, il vous apporte une indépendance au niveau du couchage pour que vous ne soyez pas dérangé par les mouvements de votre conjoint.
  • Le matelas en mousse à mémoire de forme : Il apporte un bon maintien car il s’adapte aux différentes parties de votre corps. Il convient aux personnes qui souffrent de douleurs dorsales ou qui sont frileuses. Son inconvénient est de ne pas supporter l’humidité.
  • Le matelas à ressorts : Grâce à la ventilation qu’ils apportent, il est idéal pour les personnes qui transpirent. Et, les ressorts ensachés apportent une indépendance au niveau du couchage.

Ferme ou souple ?

Le matelas en latex naturel ravit ceux qui cherchent un couchage bien aéré mais aussi dur et longtemps. En effet, la fermeté est importante car s’il est trop souple, la colonne vertébrale s’enfonce dedans et votre position ne peut être optimale.

Pour tester sa fermeté, posez votre coude dessus, s’il s’enfonce c’est qu’il est trop souple. Et, si entre vos reins et le couchage vous pouvez passer une main, c’est qu’il est trop ferme.

Les données techniques à prendre en compte

Quel que soit le type de couchage que vous choisissiez, l’épaisseur est un critère de grande importance. Comme recommandé sur nidouillet.com, elle doit être au minimum de 15 cm. Toutefois, il ne faut pas tomber dans l’excès et il est recommandé qu’elle ne dépasse pas 25 cm.

De plus, pour un matelas en latex naturel ou en mousse, une densité de 25 kg/m3 est recommandée. Et, pour ce qui est de sa taille, un couchage de 140 convient pour une personne tandis que si vous dormez à deux, il vaut mieux opter pour un 160. Cela permet à chacun d’avoir suffisamment de place et évite les micro-réveils lorsque l’autre bouge.

Un matelas anti-acariens ou pas ?

Les personnes allergiques ou asthmatiques ont besoin d’un couchage qui soit hypoallergénique. C’est généralement le cas du matelas en latex naturel et les matelas en laine. C’est donc vers ceux-ci que vous devez vous tourner si vous êtes dans ce cas.

Mais, cela ne vous empêche pas de respecter les règles de base pour lutter contre les acariens à savoir aérer votre chambre chaque matin, changer vos draps toutes les deux semaines, aspirer la poussière du matelas régulièrement et le changer de sens tous les trois mois.

La qualité avant tout

Que vous choisissiez un matelas en latex naturel ou un autre type, c’est sa qualité que vous devez évaluer et notamment celle de sa fabrication. Pour être certain d’avoir un produit de qualité, vous pouvez vous référer au label dont celui « belle literie » qui vous garantit de sa bonne qualité.

Et, parce que qui dit matelas dit sommier, retrouvez sur cette page comment bien choisir ce dernier. Il contribue aussi grandement à un bon sommeil.

0 Partages