Bien choisir une offre de rachat de crédits
Plusieurs points sont à analyser avant de signer un contrat de rachat de crédits

Vous avez des mensualités trop lourdes et vous vous sentez étouffé financièrement ? Vous avez la solution miracle à votre problème grâce au rachat de crédits ! Enfin, c’est le discours de nombreux organismes de prêt. Entre taux d’intérêt, services clientèle et autres avantages qu’ils proposent, on se perd souvent dans la détermination des éléments qui devront diriger nos choix. Cet article vous permettra d’y voir plus clair afin de faire le choix de l’offre de rachat de crédits qui vous avantagera le plus.

Faites un bilan de vos besoins

Avant de se lancer dans un rachat de crédits, il faut commencer par faire un bilan financier et définir vos besoins. Après quoi, vous vous dirigerez vers des professionnels du domaine à cause de l’expertise que cela nécessite. Des sociétés de crédit telles que Gcfinance mettent leurs experts/analystes à votre service pour vous accompagner.

L’étape du bilan est primordiale, puisqu’elle vous permettra d’avoir une idée sur votre situation financière et sur vos capacités de remboursement. Il ne servira à rien de demander un rachat de crédits si vos ressources ne peuvent pas le couvrir.

D’abord, il s’agira de faire le point de vos dépenses et de tous vos revenus mensuels (si vous en avez plusieurs). La capacité à faire un prêt repose essentiellement sur le fait d’arriver à payer les mensualités. C’est cela qui vous permettra de définir le montant que vous serez capable de payer et donc la limite du montant à demander. Si vous avez un revenu mensuel important qui suffira à couvrir votre crédit, vous aurez beaucoup plus de chance auprès des structures de crédit.

Renseignez-vous suffisamment sur la structure

Vous avez besoin d’un rachat de crédit, oui ! Mais n’oubliez pas que cette petite phase miraculeuse peut se transformer très rapidement en un piège et vous revenir encore plus coûteux. En effet, si vous ne vous renseignez pas suffisamment sur le fonctionnement d’une structure avant de souscrire à ses services, vous risquez d’être surpris du montant supplémentaire à payer. Les taux d’intérêt varient d’une structure à une autre ; il convient alors de prendre connaissance de ces taux, dans les moindres détails, avant de signer.

Pour éviter au maximum cet obstacle, il est conseillé de ne céder à aucun démarcheur en ligne ou à domicile, sans en savoir plus sur sa société. Pour plus de sécurité, veillez à contacter votre banque avant toute décision quand ces genres d’occasions se présentent. Il n’y a pas d’urgence, prenez votre temps, car il s’agit ici d’une décision très importante qui peut, soit arranger votre situation financière, soit la détruire encore plus. Vous avez très envie d’avoir un rachat de crédits, ça, le commercial le sait et cela constitue déjà un point faible qu’il exploitera pour vous convaincre. Dans les situations pareilles, soyez serein et prenez vos décisions finales à tête reposée et jamais sans y avoir pensé à deux fois.

Pour revenir sur les taux d’intérêt, vous devez faire preuve d’une extrême vigilance à ce niveau.

  • En premier lieu, déclinez toute offre ayant un taux promotionnel pour les premiers mois ou une variation du taux. Dans certaines structures, l’offre alléchante pour les premiers mois se transforme facilement dans les mois suivants en un gouffre financier. Par contre, vous pouvez accepter ces offres seulement si le crédit est de court terme ou si ces taux sont juridiquement fiables.
  • En second lieu, demandez à la société de crédit le montant global à rembourser avec et sans l’assurance emprunteur. En effet, une structure de crédit n’a normalement pas le droit de vous imposer son assurance. Après avoir communiqué le taux, le coût de l’assurance ne sera indiqué qu’à titre informatif et proposé au client comme étant facultatif. Avant de vous décider, il faudra absolument demander le montant total, tous frais pris en compte.
  • En dernier, il faut se préoccuper de la durée du prêt. C’est un point primordial à prendre en compte avant de signer un rachat de crédits. En effet, la période d’emprunt initiale peut être allongée s’il y a un abaissement des mensualités. Plus la mensualité sera baissée, plus la période d’emprunt sera longue : ce qui élèvera le coût total du crédit.

Choisissez le montant idéal

Le montant du rachat de crédits correspond à la somme totale des crédits que vous voulez réunir en un seul. Pour rendre l’offre plus alléchante, les structures de crédit vous proposeront un emprunt supplémentaire que vous pouvez utiliser pour vos divers besoins. Cela à l’air très avantageux, mais attention ! Il faut beaucoup réfléchir à cette proposition. N’oubliez pas que vous avez déjà un crédit en cours que vous avez du mal à rembourser. Par ailleurs, plus le montant sera élevé, plus vous aurez d’intérêts à payer et plus la période de remboursement sera longue. Vos calculs devront être faits de telle sorte à ne pas avoir à débourser beaucoup plus d’argent par mois. Si vous n’avez pas besoin du nouveau crédit, abstenez-vous d’en rajouter.

L’objectif reste de rembourser au plus vite la somme empruntée et non de traîner son crédit toute une vie. Ainsi, n’essayez pas de trop réduire la mensualité afin d’éviter le remboursement sur une longue période.

Assurez-vous que les conditions vous conviennent

Les conditions de rachat de crédits doivent faire l’objet d’une longue réflexion avant la signature. En effet, certaines structures excluent les remboursements anticipés dans leurs conditions d’attribution. Si vous vous trouvez dans ce cas, essayez de faire retirer ce point des conditions. Plusieurs autres points pourront être à votre désavantage, il est donc important de prendre connaissance de toutes les conditions pour ne pas après mordre la poussière.

0 Partages