Quel est le moment idéal pour racheter son crédit ?
Rachat de crédit à partir de quand ?

Le rachat de crédits ou regroupement d’emprunts consiste à combiner plusieurs crédits en un seul, afin de favoriser le paiement par mois des mensualités. Cet exercice peut permettre de bénéficier de plus d’avantages, si on le fait dans la meilleure période. Ainsi, en début ou en cours de remboursement de l’emprunt, le moment du rachat de crédit ne devrait pas être choisi au hasard. Voici quelques conseils et astuces pour savoir comment déterminer le moment à partir duquel le rachat de crédits devient intéressant.

Quand racheter un crédit ?

Vous vous êtes déjà demandé plus d’une fois quand entamer votre rachat de crédits pour que cela vous soit avantageux ? Vous pouvez simuler gratuitement tout le processus sur la plateforme de Solutis afin d’être informé sur les possibilités de financement.

Sachez d’abord que le moment idéal pour un rachat de crédits ne dépend pas de la durée de votre emprunt. En effet, que ce soit un, deux ou trois ans après votre prêt, le moment où le rachat devient intéressant se situe lorsque la part des intérêts est importante. Quelle que soit la durée de votre emprunt, il faut faire une analyse et déterminer :

  • le montant que vous devez encore à la banque
  • le temps restant pour le remboursement
  • le taux de votre crédit actuel.

En fonction de ces trois éléments, vous pouvez faire une comparaison du taux de crédit actuel sur la durée afin de déterminer votre taux d’intérêt.

Un coût de rachat qui baisse dans le temps

Votre banque ne laissera certainement pas faire racheter votre crédit sans aucuns frais supplémentaires. Pour le rachat, vous ferez un remboursement anticipé ce qui implique le paiement des frais en conséquence. Le montant de ceux-ci est inférieur à 6 mois d’intérêt et reste dans une limite de 3 % du capital dû.

Pour se faire une idée de ce montant, regardez d’abord dans votre échéancier le total des intérêts que vous avez payés pour les 6 dernières mensualités. Ensuite, comparez ce montant au 3 % du montant déjà remboursé à la banque. Si le total des intérêts ne dépasse pas les 3 % du montant remboursé, votre rachat de crédits ne vous sera pas facturé au-delà de ça. Ainsi, plus vous avancez dans le remboursement du crédit, moins vous payez d’intérêts. En effet, le reste du montant à rembourser diminue au fur à mesure que vous remboursez ; or, c’est à ce montant qu’on applique le taux de prêt dans le calcul des intérêts dus.

La question des intérêts

Si vous obtenez un meilleur taux avec la même mensualité de remboursement, vous arriverez très tôt à la fin de votre remboursement. Comme vous payerez chaque mois moins d’intérêts, vous arriverez rapidement au bout du capital.

Les montants remboursés plus rapidement s’accumulent au fil des mois. Ainsi, vous diminuez davantage la somme des intérêts dus tout en bénéficiant, sur votre mensualité, d’une part importante du remboursement du capital. C’est ce qui explique l’impact de la durée du crédit sur le montant du financement.

Plus la période de l’emprunt sera longue, plus vos intérêts seront importants. Il faudra alors éviter les crédits sur de très longues périodes. Faire un rachat de crédits à un meilleur taux permet de réduire la durée sans pour autant augmenter les mensualités. Ainsi, si votre crédit est racheté plus tôt, vous bénéficierez de meilleures réductions des intérêts. Vous payez plus d’intérêt au début du crédit ; la diminution du taux sera donc très bénéfique et vous accompagnera tout le long du remboursement. Sur cet aspect, plusieurs courtiers et banquiers affirment que le rachat de crédit devrait se faire au cours des premiers mois du remboursement et qu’il ne servirait à rien de le faire après cela.

Des gains sur l’assurance en fin de remboursement

Si au début du prêt on se penche beaucoup plus sur les intérêts, ce sont les gains sur l’assurance qui sont les plus importants en fin de crédit. Le rachat d’un crédit fait partie des principaux moyens pour changer d’assurance de prêt. Cela peut alors être bénéfique ou non sur le rachat de crédit.

La plupart des compagnies d’assurance se basent sur le capital emprunté pour faire le calcul de vos cotisations. Cette somme sert donc de base pour la détermination de vos frais d’assurance mensuels durant toute la période du prêt. Par exemple, pour un montant emprunté de 400 000 € et un taux d’assurance-crédit de 0,50 %, vous allez payer 2 000 € de cotisation d’assurance par an.

En faisant racheter votre crédit, vous souscrivez une nouvelle assurance de crédit avec un capital d’emprunt plus bas. En exemple, s’il ne vous reste que 150 000 € à rembourser sur les 400 000 € empruntés, votre nouvelle cotisation sera de 750 € par an, soit un gain de 1 250 € par an. Ainsi, vous pouvez à présent économiser cette somme pendant toute la période de remboursement restant. Cela peut devenir très intéressant si vous avez encore quelques années de remboursement.

Pour faire un rachat de crédits, il est donc important de faire une petite analyse de vos potentiels gains ou pertes d’argent. Certes, plus la période de remboursement est avancée, moins vous gagnez sur le coût des intérêts. Mais d’un autre côté, on enregistre un potentiel gain au niveau de l’assurance emprunteur et cela fait également constater une diminution du montant de rachat. Vous ne devez donc prendre aucune décision sans des analyses approfondies en amont. Avant tout, il faudra comparer à chaque fois vos conditions de remboursement actuelles aux offres de rachat de vos crédits, et cela durant tout votre remboursement. Ainsi, vous saurez si le rachat de crédit vous arrange ou non et aussi avec précision la période idéale pour le faire.

0 Partages