Isolation et aménagement de combles

 

L’isolation des combles et de la toiture a tous les atouts : elle est la plus simple à réaliser et la plus avantageuse. L’air chaud entre : sans une bonne isolation des toits, l’air chaud rassemblé en hauteur sort directement hors de la maison. Isoler sa maison est une priorité, qui permettra à chacun aussi de faire des économies. L’isolation de vos combles ou de la toiture est un bon investissement : vous retrouverez très vite en économies d’énergie votre dépense initiale. De plus, isoler sa toiture est, sauf exception, plus simple que d’isoler les murs ou les sols. Il y a trois types de toiture possibles : toiture sur combles perdus, c’est-à-dire non habitables, toiture sur combles habitables et toi-terrasse. Pour le premier, une ou deux couches d’isolant : laine minérale en panneaux, rouleaux (2 épaisseurs croisées de 20 cm) ou en vrac soufflée, panneaux de polystyrène, polyuréthane, etc. L’isolant peut être disposé sur le plancher, ou sous le plancher, entre les solives. Et, pour la deuxième qui est l’isolation d’une toiture sur combles habitables, il faut poser des panneaux ou des rouleaux d’isolant de type laine minérale sous la toiture. Posez ainsi un pare-vapeur sur l’isolant (film plastique qui limite la transmission de vapeur d’eau). Si votre isolant est synthétique (polystyrène, polyuréthane), vous n’avez pas besoin de pare-vapeur. Posez la finition intérieure de votre choix : plaque de plâtre, bois, crépis, etc. Par l’extérieur, dans le cas d’une construction neuve, votre entrepreneur pourra vous suggérer des méthodes efficaces d’isolation par l’extérieur. Ces méthodes peuvent être complétées par une isolation par l’intérieur.

Isolation combles : penser au film sous toiture

Une bonne ventilation de la toiture (entre la couverture du toit et l’isolant) est essentielle pour évacuer l’humidité résiduelle qui pourrait altérer l’isolant et même la charpente. Puisque l’air circule à cet endroit, il est important de protéger l’isolant. Il est donc conseillé de placer un film sous-toiture entre l’isolant et le matériau de couverture du toit. Il s’agit d’une membrane synthétique multicouche souple, qui peut se fixer sur l’isolant même. Le film de sous-toiture protège le matériau d’isolation et les combles en-dessous contre la pénétration d’eau (pluie, neige), de poussières et même d’insectes et d’oiseaux. Il réduit aussi le risque de soulèvement de la couverture à cause du vent. Si l’isolation thermique des combles ne comprend pas de pare-vapeur, il faudra laisser une lame d’air ventilée sous le film sous-toiture, pour évacuer l’humidité venue de l’intérieur.

Isolation d’un toit-terrasse

L’isolation du toit-terrasse doit se faire par l’extérieur, jamais par l’intérieur. L’isolation doit être pensée et réalisée avec une parfaite étanchéité, afin de faciliter l’écoulement des eaux et éviter les infiltrations. Différentes solutions sont possibles. Faites intervenir un professionnel et profitez de sa garantie décennale. Cette garantie implique la responsabilité de l’entrepreneur durant dix années à compter de la fin des travaux, et couvre les dommages compromettant la solidité du bâtiment ou le rendant impropre à sa destination. Rappelez que l’isolation soit une intervention délicate, mal réalisée elle pourrait fortement endommager votre maison.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER