Si vous faîtes régulièrement des travaux chez vous, ou que vous projetez de vous y mettre, vous avez dû rencontrer un des produits les plus utilisés : le mastic.  Il est utilisé aussi bien par ceux qui s’intéressent à la construction, qu’à l’habitation, au bricolage ou encore à la rénovation. Il existe plusieurs sortes de mastic, et tous n’auront pas la même utilité. Ce que vous devez savoir se trouve dans cet article !

1. Les différents types de mastic

Présentés sous différentes formes : liquides, mousse, semi-solides ou bien époxy, chaque mastic répond à des besoins différents.

Le mastic silicone est le chouchou de ceux qui ont des joints d’étanchéité à réaliser dans leur salle de bain, leur cuisine ou encore leur WC. Il est suffisamment performant pour coller des matériaux subissant régulièrement des vibrations. Deux choix de couleur sont disponibles : blanc ou translucide. 

Le mastic silicone neutre s’utilise pour les mêmes situations que le mastic silicone. Son petit plus appréciable : vous pouvez l’utiliser  sur des supports synthétiques.

Le mastic multi-usage vous permettra de réaliser des joints sur des supports aussi différents que le bois, le métal ou encore le PVC.

2. A quoi sert le mastic ?

Pour bien choisir son produit, le plus simple est encore de comprendre à quoi il sert. Le rôle du mastic consiste à créer une barrière entre deux espaces. Cette protection se montre résistante au gaz, au liquide et à l’air. Vous le comprenez donc, le mastic permet de créer une étanchéité là où il n’y en avait pas, ou là où elle était défaillante

L’avantage de ce produit est de pouvoir « fonctionner » avec plusieurs matériaux, parmi lesquels le bois, la céramique, le carrelage, etc. En revanche, il faut savoir pour quel matériau vous en aurez besoin avant de passer à l’achat : le mastic pour le bois n’est pas le même que celui pour le carrelage. 

 

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs. Comme ça, vous serez renseigné pour la prochaine fois !