un poêle à pellets
Économiques et écologiques, on retrouve de plus en plus les poêles à pellets dans nos intérieurs.

Privilégiés depuis quelque temps aux chauffages à l’électricité ou au gaz, les poêles à pellets accompagnent harmonieusement la marche vers une énergie plus verte. Économiques et écologiques, on les retrouve de plus en plus dans les logements. Mais face à la pléthore des modèles disponibles sur le marché, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici donc ce que vous devez savoir afin qu’au moment opportun vous puissiez faire un choix adapté en fonction de vos besoins.

Poêle à pellets : ce qu’il faut savoir

Encore appelé poêle à granulés, le poêle à pellets est un système de chauffage qui utilise des pellets ou des granulés de bois comme combustible. Écoresponsables et beaucoup plus économiques que les autres types de chauffage, ils sont équipés d’un système programmable. Ce dernier lui confère une certaine autonomie et le maintien d’une température optimale dans votre logement. Peu importe le type d’installation (court ou long terme), le coût d’achat poêle à pellet vous permettra de vous procurer de ce système sans en faire souffrir votre trésorerie.

Le fonctionnement

Contrairement au poêle en bois, le poêle à pellets offre une certaine souplesse d’utilisation et un grand confort. Tout ceci grâce à un système automatique et programmable à volonté.

Le poêle à pellets se base sur un fonctionnement assez simple. Un motoréducteur met en marche une vis sans fin qui elle à son tour alimente un foyer. Ensuite, l’essentiel de la combustion repose sur une bougie d’allumage qui chauffe l’air comburant et enflamme les granulés. Les résidus de combustion sont évacués par un extracteur de fumées installé verticalement. La diffusion de la chaleur qui est la dernière partie du mécanisme est rendue possible grâce à un ventilateur.

Les différents types de poêles à pellets

  • Le poêle hydraulique
  • Le poêle à rayonnement naturel
  • Le poêle canalisable
  • Le poêle ventilé.

Les principaux critères de choix à prendre en compte

Le rendement : généralement, un poêle à haut rendement est synonyme d’efficacité. Et quand on parle de rendement, on parle du rapport entre l’énergie produite et celle consommée. Ce critère vous permettra donc de réaliser de grosses économies, parce que plus ce rapport est élevé, moins vous aurez à utiliser des combustibles.

La puissance : elle s’exprime en Kilowatts et varie entre 3 et 20 kW. La puissance du poêle est également exprimée en fonction de la superficie du logement et de son isolation. Elle se calcule comme suit : 04 kW/m3 soit 100 W/m² si le logement est sous la norme RT2005 et 024 kW/m3 soit 60 W/m² si le logement est sous la norme RT2012.

La programmation : la particularité des poêles à pellets est qu’ils sont programmables à volonté. Cependant, certaines cartes électroniques sont moins intuitives et ne proposent pas plusieurs options de réglages. L’idéal serait d’opter pour un pilotage à distance via des poêles connectés, même s’il en existe encore très peu sur le marché.

Combien coûte un poêle à granulés ?

En fonction du design et du type de mécanisme, vous aurez à débourser entre 1 500 et 5 500 € HT. Mais avec une installation complète, cette somme peut facilement monter à 4 000 et 7 500 €.