comment colorer bois
comment colorer bois

L’été est la période propice pour effectuer les travaux sur du bois, notamment à l’extérieur. Si vous désirez donner un coup de neuf et d’esthétique à votre mobilier ou patio, la teinture constitue une excellente alternative. Pour un résultat optimal, des étapes et conditions préalables devront être respectées. Si vous vous demandez comment teindre du bois, vous découvrirez dans cet article tout ce qu’il vous faut savoir.

Du choix du colorant à la préparation des couleurs

Contrairement à la peinture qui recouvre l’extérieur du bois, la teinture s’imprègne en lui. Ainsi, tenir compte de l’essence et de la coloration du bois est important si vous désirez maximiser l’effet visuel. En effet, que ce soit le chêne, l’érable ou le pin, ils ont chacun leur particularité et teinte naturelle qui sera plus mise en valeur avec certaines couleurs. Vous avez donc le choix entre :

  • Renforcer la teinte naturelle du bois avec des teintures translucides ou transparentes
  • Ou utiliser des teintures opaques pour le mettre autrement en valeur et mieux l’intégrer à votre déco.

Vous pouvez facilement trouver un colorant pour bois adapté à vos préférences dans le commerce ou également en ligne. On retrouve deux grandes catégories principales dans différentes palettes de couleurs naturelles ou artificielles : les colorants bois à l’eau et les colorants bois en poudre.

Les colorants bois à l’eau, du prêt à l’emploi

Déjà prêt à l’emploi, ce type de colorant a la particularité de pénétrer facilement le bois tout en mettant joliment en valeur ses veines grâce à sa transparence et ses multiples possibilités de nuances. Il s’applique soit au pinceau, à l’éponge, au pistolet… et est durable du fait de sa résistance aux rayons ultraviolets. Par ailleurs, totalement neutre sans émission d’odeur ou de toxines, les colorants bois à l’eau ne sont pas dangereux et s’adaptent à toutes les essences de bois.

comment colorer bois exterieur
comment colorer bois exterieur

Les colorants bois en poudre, pour un dosage sur-mesure

Ce type de colorant quant à lui est à préparer soi-même. Vous pouvez vous laisser guider par la fiche produit qui l’accompagne afin de connaître le dosage indiqué pour chaque teinte. Vous pouvez également faire preuve de créativité et créer votre propre teinte grâce à un mixage de différentes couleurs. En outre, dans la catégorie des colorants bois en poudre, deux types de pigments s’offrent à vous : les naturels et les artificiels. Il vous reviendra de faire le choix le mieux adapté pour vous.

On distingue par ailleurs également des teintures à l’huile ou à l’alcool.

Tenir compte de certains éléments

Avant de passer à l’application proprement dite de la teinture, quelques mesures sont préalablement nécessaires.

La préparation du bois

La teinture doit être appliquée sur un bois à l’état naturel. Ainsi, si votre bois a été peint ou verni, il faudra le décaper. C’est une opération qui consiste en l’application d’un produit décapant afin de faciliter l’enlèvement de l’ancienne finition. Après le décapage, le bois devra être rincé et laisser au repos environ 6 heures afin de sécher. Vous pouvez également à titre préventif, effectuer un traitement insecticide.

Des conditions météorologiques favorables

La coloration du bois nécessite aussi la réunion de quelques conditions météorologiques au préalable afin d’assurer un rendu parfait et durable. En effet, le choix de l’été pour ce genre de travaux n’est pas anodin. Votre bois, notamment s’il est à l’extérieur, devra être sec. Cela favorise une optimale pénétration de la teinture. Ainsi en cas d’averse, il est préférable d’attendre 3 jours s’il le faut pour que le bois ait le temps de séchage qu’il lui faut. Même en cas de simple rosée, il faudra patienter.

Il en va de même pour l’après-teinture. Il ne devra pas pleuvoir les 24 à 48 h après l’application de la teinture au risque que le processus d’absorption de la teinture ne soit fragilisé. Par ailleurs, elle ne devra pas se faire non plus sous un ciel ensoleillé. L’idéal est d’y procéder quand il y a de l’ombre.

La phase d’application de la teinture

Le bois étant préalablement préparé, vous pouvez passer à la teinture. Dans le cas des teintures prêtes à l’emploi, il est conseillé de bien secouer le pot afin d’uniformiser le contenu. Vous pouvez effectuer au préalable un test sur un échantillon de bois de la même essence afin de vous assurer que la coloration vous convienne. Selon le type de peintures, le procédé peut légèrement différer. Il est en effet recommandé :

  • L’utilisation d’un pinceau appliqué dans le sens du fil du bois pour une teinture à l’eau ;
  • L’usage d’un pistolet dans le cas d’une teinture à l’alcool ;
  • L’utilisation d’un chiffon imbibé appliqué sur le bois par mouvements rotatoires dans le cadre d’une teinture à l’huile.

Cas particulier des teintures bois en poudre

Pour les teintures bois en poudre, une précaution supplémentaire est de mise. Afin de vous assurer d’une coloration uniforme, il est fortement recommandé de faire la préparation de la teinture en une fois, donc en quantité suffisante. Par ailleurs, l’application devra aussi être faite d’une traite par la même personne selon la même méthode d’application. Ce dernier point est quant à lui valable pour tous les types de teintures.

Par ailleurs, après l’application de la couche de teinture, il vous faudra égaliser le tout avec une éponge trempée dans la teinture au préalable et essorer. Laissez ensuite sécher avant de passer aux finitions.

Que retenir ? Colorer du bois à la teinture est une manière sûre d’égayer vos pièces ou votre terrasse afin de profiter de magnifiques moments en famille. Les teintes disponibles sont nombreuses et adaptées à vos goûts que vous préfériez les tons neutres ou plutôt colorés. L’opération en elle-même demande des étapes de préparation au préalable pour assurer un meilleur rendu et une meilleure durabilité. Par ailleurs, veillez à le faire dans des conditions météorologiques adéquates pour ne pas être obligé de devoir tout reprendre.