faire construire une piscine

Vous avez toujours rêvé d’avoir une piscine dans votre jardin pour profiter pleinement des beaux jours avec votre famille ou juste pour vous détendre ? Peu importe l’usage que vous envisagez d’en faire, la construction de ce type d’installation nécessite un terrain adapté et un budget relativement important selon qu’il s’agisse d’une piscine enterrée ou hors-sol. Avant d’entamer les travaux, il convient de respecter quelques règlementations et prévoir les différents systèmes de sécurité et de filtration nécessaires, sans oublier les accessoires propices à votre confort et les travaux d’hivernage piscine .

Construire une piscine : que dit la loi ?

La construction d’une piscine ne s’improvise pas, sachant que ce type d’ouvrage fait partie des travaux de génie civil. Elle est donc réglementée par la loi et nécessite un certain nombre de démarches administratives. Avant les travaux, vous devez vous informer sur les règles d’urbanisme et les conventions spécifiques applicables dans votre commune.

Concrètement, les règlementations varient selon la taille de la piscine :

  • Une petite piscine de plus de 10 m² : une déclaration de travaux est obligatoire.
  • Une piscine de plus de 100 m² : un permis de construire est indispensable.

Comme les travaux seront réalisés par des professionnels, vous n’aurez pas à vous occuper de ces démarches, car ils s’en chargeront à votre place.

Bon à savoir : si vous souhaitez installer une piscine enterrée dans votre jardin, la loi vous oblige à équiper votre bassin d’un système de sécurité optimal afin de prévenir les éventuels accidents comme les risques de noyade. Pour ce faire, vous pouvez opter pour des alarmes, des barrières de sécurité, un abri ou une couverture de piscine.

Installer une piscine chez soi : quel type de bassin choisir ?

On a beau vouloir installer une piscine chez soi, mais encore faut-il savoir quel type de bassin convient au mieux à son extérieur. Si vous souhaitez créer une piscine familiale pouvant accueillir vos enfants, la meilleure configuration sera un bassin large à fond progressif. Si vous privilégiez la nage, c’est une piscine avec un couloir de nage qu’il vous faudra. Qu’à cela ne tienne, la configuration dépend de votre terrain, car les options qui s’offrent à vous sont multiples :

  • La piscine hors-sol

Très pratique et simple à monter, la piscine hors-sol est le modèle le moins contraignant que l’on peut poser sur le sol sans devoir réaliser de gros travaux ni faire appel à un professionnel. Ce type de bassin convient aux petits budgets, car quelques centaines d’euros suffisent pour s’en procurer.

  • La piscine en béton

Aussi appelée piscine maçonnée, la piscine en béton est très appréciée par les ménages, car sa configuration est entièrement personnalisable en fonction des besoins des propriétaires. Sa construction nécessite le recours à un professionnel et son prix varie selon la taille du bassin, sa forme, la longueur, sa profondeur…

  • La piscine à panneaux modulaires

Pouvant être installé soi-même ou par un professionnel, ce type de bassin fait partie de la catégorie des piscines en kit. Comme son nom l’indique, la piscine à panneaux modulaires offre plusieurs formes et peut être fabriquée en aluminium, en polymère, en acier ou même en béton précontraint.

  • La piscine monocoque

Dotée d’une coque préfabriquée en polyester, la piscine monocoque est très facile à monter, mais nécessite toutefois le recours à un piscinier professionnel pour sa mise en place et un artisan pour réaliser les travaux de terrassement. Techniquement, elle se situe entre la piscine enterrée traditionnelle et la piscine en kit et son prix reste accessible, car il y a peu de travaux à faire.

Quel système de filtration privilégier ?

Lorsqu’on décide de faire construire une piscine, il n’y a pas que le budget et le type de bassin qui priment. Parmi les éléments essentiels à prendre en compte figure le système de filtration de la piscine, sachant que celui-ci garantit la propreté et la bonne qualité de l’eau. Le rôle principal du filtre est de réduire au maximum l’utilisation de produits désinfectants dans le bassin. Il peut être naturel ou mécanique et se décline en plusieurs modèles :

  • Les poches filtrantes

Utilisées essentiellement sur les piscines hors-sol, les poches filtrantes sont des dispositifs innovants, à la fois faciles à utiliser et très économiques.

  • Les filtres à cartouches

Adaptés aux piscines de petites surfaces, les filtres à cartouches sont faciles à entretenir et permettent de réutiliser l’eau du bassin en l’aspirant, la traitant et la rejetant dans celui-ci.

  • Les filtres à média filtrant

Directement rattachés à l’égout du bassin, les filtres à média filtrant permettent de purifier l’eau de la piscine grâce à du verre recyclé ou du sable.

  • Les filtres à diatomites

Utilisés principalement par les professionnels, les filtres à diatomites sont très performants et permettent de purifier efficacement l’eau de façon naturelle grâce à des algues microscopiques.

Pour terminer, n’oubliez pas de prévoir les accessoires indispensables à votre confort comme les éclairages de piscine, les robots d’entretien, etc.

A lire également :

Catégorie : Piscine