Immobilier, travaux, fenêtre en feuillure
Immobilier, travaux, fenêtre en feuillure

La pose de fenêtre en feuillure est commune aux anciennes maisons. Mais elle est aujourd’hui adaptée à de nouvelles bâtisses ou réalisée sur des travaux de rénovation de logements. En effet, c’est l’une des solutions idéales pour remplacer totalement une vieille fenêtre par une nouvelle. Dans la majorité des cas, cette dernière est fixée avec des pattes murées dans la maçonnerie.

Qu’est-ce qu’une fenêtre en feuillure ?

En menuiserie, une feuillure de fenêtre désigne une entaillure ou un profil se présentant généralement sous la forme d’un angle de 90° (profil simple), pratiqué sur toute la longueur de l’arête d’une pièce de menuiserie ou de bois destiné à recevoir une autre pièce. Elle peut aussi être réalisée sous la forme d’un biais.

Lorsque la disposition est faite de sorte que deux feuillures se font face, on qualifie cela d’une contre-feuillure. D’ordinaire ce procédé de menuiserie est utilisé pour les cadres de fenêtres dans le but de faciliter leur fermeture.

La fenêtre devra alors nécessairement être fabriquée sur mesure, car elle doit s’adapter à la dimension de la feuillure et de l’ouverture existante. Pour des travaux de rénovation, avant de poser la nouvelle baie, il faut au préalable enlever l’ancienne.

Le terme feuillure est également utilisé pour désigner la rainure opérée dans le cadre d’une fenêtre pour recevoir un carreau, une vitre ou toute autre feuille d’un matériau. Vous souhaitez déléguer la pose d’une fenêtre ? Découvrez le prix de pose d’une fenêtre feuillure
sur ce portail spécialisé en estimation de travaux.

Comment réaliser une pose de fenêtre en feuillure ?

Tout d’abord, il faut préparer le support. Commencez donc par retirer les anciens vantaux ouvrants du bâti existant. Découpez si possible le dormant en de petits morceaux pour faciliter l’opération. Servez-vous d’une meuleuse pour découper également les pattes de scellement. Nettoyez proprement le tableau et la feuillure avec un balai. Il faudra que les contours de la feuillure soient parfaits, sinon faites des reprises de maçonnerie si nécessaire.

À présent :

  • Collez le long de l’appui maçonné, un joint mousse d’étanchéité de 15 mm d’épaisseur, en prenant soin de le faire remonter sur 20 cm de chaque côté. Disposez méticuleusement des cales d’assise d’épaisseur minimum de 5 mm avant d’installer la menuiserie.
  • Placez les ouvrants de la nouvelle fenêtre, puis calez le dormant sur les cales d’assise. Vérifiez soigneusement le niveau de positionnement de la traverse haute et des côtés, ainsi que l’équerrage.
  • Posez maintenant les habillages, soit par fixation par chevillage et vissage traditionnel ou soit avec des chevilles à visser bien adaptées. Apposez les fixations à la hauteur des fiches ou des paumelles. Vissez sans forcer. N’oubliez pas de contrôler à nouveau l’équerrage et l’aplomb tout en vissant.
  • Bien soignez l’étanchéité de la réalisation ainsi que les finitions. Il est maintenant temps de monter les vantaux puis de vérifier leur bon fonctionnement. Appliquez légèrement un fond de joint mousse dans l’espace entre le bâti et la maçonnerie, et un cordon de mastic en périphérie (du côté intérieur comme extérieur de la fenêtre).

Ouvrez et fermez votre fenêtre à plusieurs reprises, et procédez à un dernier réglage si nécessaire. Vous pouvez désormais profiter de votre nouvelle fenêtre convenablement posée en feuillure !