un tracteur tondeuse autoportée pour entretenir le jardin
Après chaque tonte et après chaque saison, un tracteur tondeuse nécessite de l'entretien.

Idéalement, il est recommandé d’anticiper les mésaventures liées aux pannes en entretenant régulièrement son tracteur tondeuse autoportée. Et ceci surtout après l’hiver afin que la machine puisse conserver un bon état de fonctionnement. Voici donc quelques conseils et astuces pour effectuer en quelques étapes et en toute quiétude l’entretien de votre tracteur tondeuse autoportée.

Première étape : faire la vidange d’huile moteur

Il est recommandé de faire la vidange de sa machine après environ 50 heures d’utilisation ; ce qui équivaut généralement à une saison de tonte. Cela permettra pour garder en bon état les différents composants hydrauliques. Par ailleurs, il est possible de s’en procurer de bonne qualité auprès de spécialistes comme la société FTA.

Pour procéder à la vidange, soulevez en premier lieu délicatement, à l’aide d’une clique ou d’un lève tondeuse auto-portée, la machine. Ainsi vous pourrez avoir accès à la sortie d’huile. La vidange proprement dite nécessite quelques outils essentiels à savoir :

  • l’entonnoir
  • la seringue de vidange
  • l’huile à moteur

Après, le processus est tout simple. Il vous suffit de vider, que ce soit à l’aide de la seringue de vidange ou tout autre moyen, l’ancienne huile et de la remplacer par la nouvelle. À ce propos, il faut souligner qu’il est très important de veiller à votre sécurité. Pour cela, n’oubliez pas d’enlever la batterie, le câble d’alimentation ou encore le fil bougie du moteur avant de commencer la vidange.

Deuxième étape : nettoyer le filtre à air

Cette étape consiste à éliminer les maculations nuisibles au moteur de l’engin. Pour effectuer l’entretien du filtre à air, assurez-vous d’abord de l’avoir séparé de son préfiltre. Passez ensuite un coup d’air pour débarrasser la poussière qui s’y est fixée.

Il est recommandé d’éviter les soufflettes trop fortes pour ne pas endommager votre système de filtration.

Troisième étape : affûter la lame

Lorsque votre lame n’est plus proactive ou que vous sentez une certaine lenteur de celle-ci dans son activité, il faut absolument procéder à son affûtage. Cette action rendra votre lame irréprochable et donc plus rapide votre tonte. Pour cela, vous pouvez vous servir d’une table de levage ou vous faufiler directement en dessous de la machine pour démonter la lame de son support.

Après cela, il faudra utiliser un appareil meuleuse pour l’affûter de sorte à équilibrer les deux côtés.

Quatrième étape : nettoyer le carter de coupe

Nettoyer le carter de coupe encore appelé plateau de coupe s’avère indispensable après chaque utilisation de votre tondeuse autoportée. En réalité, pendant que vous effectuez la tonte, les débris d’herbes viennent généralement se poser sur la paroi intérieure du carter de coupe. Ces dépôts, lorsqu’ils ne sont pas nettoyés, peuvent fragiliser cette partie de votre machine.

Pour cela, après chaque utilisation prenez le temps de racler à l’aide d’une spatule avant de passer quelques jets d’eau.

Cinquième étape : nettoyer les pneus

Lorsque les pneus de votre machine sont tous boueux et se déplacent lourdement, cela ne va évidemment pas faciliter votre tonte. De plus, ça pourrait les endommager, surtout si la boue n’est pas automatiquement nettoyée après utilisation de la machine. Il est à cet effet conseillé de nettoyer régulièrement, à l’aide d’eau savonneuse et quelques produits adaptés, les pneus.

Par ailleurs, vous avez la possibilité d’utiliser, sans danger, une bombe de dégrippant sur l’axe des roues pour un nettoyage rapide et beaucoup plus efficace.

Et pour jouir d’un espace vert dans votre maison, nous vous proposons ici quelques conseils pour bien entretenir un jardin.