Faux plafond isolation acoustique
L’isolation de votre logement est l’unique moyen de préserver l’intimité de votre domicile

L’isolation de votre logement est l’unique moyen de préserver l’intimité de votre domicile si vous accordez une grande place à votre confort. Les tracasseries du quotidien peuvent conduire à un certain nombre de nuisances sonores qui ont le don de vous irriter. Entre les bruits de pas, les nuisances provenant du voisinage et les éclats de voix, votre sérénité sera constamment perturbée. Pourquoi ne pas alors opter pour une isolation phonique de votre logement ?

En quoi consiste l’isolation phonique ?

Comme tout problème, les défauts sonores de votre logement ne pourront être corrigés suite à un diagnostic permettant de déterminer les cheminements sonores. De l’étape du diagnostic à celle de la réalisation, il vous faudra collaborer avec un professionnel du domaine comme lamaisonsaintgobain.fr. Vos travaux d’isolation devront couvrir un certain nombre d’éléments : la circulation routière extérieure, les bruits intérieurs (télé, portes) les bruits d’impact (pas), et les bruits d’équipements (tuyauterie).

D’après la réglementation en vigueur, pour qu’un logement ait le confort acoustique optimal, il ne doit pas excéder un seuil de 35 dB (unité de mesure de la capacité isolante phonique). Cependant, vous n’aurez pas à improviser une méthode d’isolation de votre domicile. Le tout repose sur une étude approfondie et sur l’utilisation de matériaux isolants adéquats. Toutes les parois du logement doivent être traitées et plus le matériau utilisé est dense plus le rendu est de bonne qualité.

L’importance du diagnostic acoustique

Comme souligné un peu plus haut, l’étape du diagnostic acoustique permettra d’identifier les bruits internes et externes afin de déterminer l’origine des nuisances sonores par lesquelles ils sont transmis. Son rôle est également de mesurer l’intensité du bruit en dB afin de fixer le seuil de tolérance en fonction du cas et choisir l’isolant adapté à vos travaux d’isolation.

Les matériaux pour une bonne isolation phonique

L’idéal en ce qui concerne le choix des matériaux devant servir à isoler son logement des nuisances est qu’il faut privilégier la densité de l’isolant. Ce dernier devra également disposer d’une structure poreuse lui permettant de contenir l’air. Les isolants les plus utilisés sont :

  • les fibres de coco
  • les fibres de bois
  • les aérogels
  • l’ouate de cellulose
  • le liège
  • la toiture végétalisée
  • la mousse phénolique.

Les solutions d’isolation phonique

Pour les murs : les cloisons et les murs sont une étape importante de votre processus d’isolation. Vous avez plusieurs options. La première est un isolant sur ossature métallique et plaque de plâtre dont l’efficacité repose sur une lame d’air entre la paroi existante et les profilés. Vous pouvez également opter pour des panneaux sandwich, qui en dépit de leur épaisseur sont faciles à installer.

Pour les portes et fenêtres : la bonne isolation de ces deux points d’entrée repose sur leur étanchéité. Nous vous recommandons pour cela des doubles portes ou des doubles portes avec sas. Pour les fenêtres, l’essentiel repose sur la qualité de la menuiserie et de l’état des joints.

Pour le sol et le plafond : en ce qui concerne l’isolation des sols de vos locaux professionnels ou de votre habitation, pensez au revêtement (moquettes épaisses, parquet flottant). Le plafond, quant à lui, peut être isolé grâce à une dalle flottante qui nécessite une certaine hauteur sous le plafond. L’isolation acoustique sous carrelage est également une piste à suivre pour ceux qui veulent éviter du superflu.