hotte aspirante
hotte aspirante

Aimer varier les plaisirs et les saveurs a un certain coût si vous ne disposez pas de hotte aspirante chez vous. Cette installation moderne est encore récente dans les ménages et son utilité n’est plus un fait à démontrer. Pour ceux qui pensent qu’ils peuvent s’en passer volontiers, voici quelques bonnes raisons qui vous feront sûrement changer d’avis.

Elle vous débarrasse des vapeurs de cuisson

La hotte aspirante est un équipement qui s’installe au-dessus de la cuisinière et qui sert à aspirer les odeurs et les vapeurs de cuisson. Pour ce faire, elle est équipée d’un cône d’aspiration, d’un ventilateur et d’un filtre. Il en existe deux sortes, les hottes à extraction et les hottes à recyclage.

Dans les deux cas, pendant la cuisson, les odeurs qui s’échappent de vos casseroles sont aspirées à travers le cône par le ventilateur. Le filtre se charge de purifier l’air évacué et de le débarrasser des éléments nuisibles. En évacuant ces vapeurs, la hotte limite les dépôts de graisse sur votre mobilier et vos murs ainsi que l’exacerbation des odeurs fortes dans votre chambre.

Elle assainit l’air de votre intérieur

Si la hotte est dotée d’un filtre, c’est parce que les vapeurs de cuisson ne sont pas simplement de l’eau sous forme gazeuse. En fonction de ce que vous faites cuire, il peut s’agir des vapeurs d’huile et de graisses qui s’avèrent être très toxiques pour l’organisme, particulièrement les poumons.

Aussi, le rôle du filtre est de débarrasser l’air des graisses avant de le rejeter. Avec une hotte d’évacuation, l’air est simplement expulsé à l’extérieur, tandis qu’avec une hotte à recyclage, l’air purifié est réinjecté à l’intérieur, d’où la fonction d’assainissement.

Grâce à ce système de recyclage, vous pourrez même vous passer de l’aération artificielle. Mais le plus important, c’est de préserver la santé des habitants, surtout si certains souffrent d’asthme ou d’allergie aux épices.

Crédits image: « http://www.fillols.org/hotte-cuisine/dacoration-hotte-aspirante-cuisine-conforama-rouen-rouen-hotte-cuisine-recyclage-hotte-cuisine-encastrable/ »

La hotte aspirante est indéniablement un élément indispensable dans une cuisine contemporaine. Installée généralement au-dessus de la plaque de cuisson, elle permet de cuisiner dans les meilleures conditions au quotidien. Focus sur cet équipement électroménager qui séduit tant par son design moderne que son côté pratique.

À quoi sert une hotte aspirante de cuisine ?

Lorsqu’on cuisine, on fait face à diverses émanations telles que vapeurs, gaz toxiques, odeurs et fumées. À cela s’ajoutent les particules volatiles et graisseuses émanant des cuissons qu’il faudra par la suite nettoyer en profondeur. Celles-ci se déposent et se fixent sur le plan de travail, le plafond, les murs ou la crédence.

Quelle que soit la taille de la cuisine, grande ou petite, la hotte est désormais un élément incontournable. En évacuant les odeurs irritantes de cuisson, les vapeurs et les graisses, elle favorise un environnement sain. Grâce à la puissance de son système d’aspiration d’air et ses filtres (à charbon et à graisses), elle permet de :

  • Rejeter les fumées et les vapeurs alimentaires composées de particules graisseuses ;
  • Supprimer les effluves liés aux vapeurs et fumées provenant des casseroles et des poêles.

Aujourd’hui, on trouve sur le marché de l’électroménager un large choix de hottes que l’on peut classer en deux catégories :

  • Les modèles décoratifs avec cheminée apparente ;
  • Les modèles dits « casquette avec visière ».

Au minimum, ce type d’appareil électroménager est constitué d’un cône d’aspiration, d’un ventilateur et d’un filtre à charbon ou à graisses. En fonction de la gamme choisie, on peut y ajouter d’autres accessoires comme un point d’éclairage, un système d’assainissement de l’air, etc.

En somme, la hotte aspirante est plus que nécessaire dans une cuisine. Elle empêche la fumée de se propager dans toute la maison. De plus, elle permet de réduire les traces d’humidité sur les murs en cas de cuisine mal isolée. D’ailleurs, plusieurs options sont proposées pour que le modèle choisi s’intègre parfaitement à votre cuisine.

Hotte de cuisine encastrable

Pour les cuisiniers du dimanche ou les habitations dotées de petites cuisines, la hotte encastrable est idéale. Elle sait se faire discrète, voire invisible, lorsqu’elle n’est pas utilisée. D’ailleurs, chaque propriétaire le sait : dans une petite cuisine chaque centimètre carré a son importance.

La pose d’une hotte, aussi indispensable qu’elle soit, peut devenir un véritable problème sur une petite surface. Heureusement, les marques connues en électroménager ont développé le modèle encastrable. Dans cette optique, il en existe 4 types :

La hotte tiroir

Aussi appelée « hotte télescopique », la hotte tiroir s’intègre sous un meuble haut qui cache le moteur. Question discrétion, elle est parfaite, car seul le bandeau de commande reste visible hors fonctionnement. Pour l’activer, il suffit de faire coulisser le bandeau vers l’avant. En plus de son système « high-tech », ce modèle apporte une touche d’originalité à la cuisine.

La hotte escamotable

Entièrement enchâssée au plan de travail ou dans meuble haut, la hotte escamotable est cachée par une porte ornementale. Elle s’active automatiquement lorsque vous ouvrez l’auvent.

Le groupe filtrant

Le groupe filtrant est totalement intégré sous un meuble haut ou une cheminée décorative. Ce modèle est idéal pour une grande cuisine, sachant que la seule partie visible est une petite grille posée sur la plaque de cuisson.

La hotte visière

Dans la version décorative ou design, retrouvez-le modèle avec visière, aussi appelée « hotte casquette ». Elle a l’avantage de s’installer facilement sous un meuble haut réservé au rangement. Malheureusement, elle convient à une petite cuisine à cause d’une capacité d’aspiration limitée (disponible uniquement en 60 ou 90 cm de large). Pour remédier à ce défaut, certains modèles sont aujourd’hui dotés d’un double moteur et de filtres.

Il est clair que le modèle encastrable a de nombreux avantages :

  • Un côté invisible, qui le rend parfait pour une cuisine ouverte donnant sur le séjour ;
  • Il convient à une cuisine au design moderne ;
  • Il s’intègre sans problème à tous les types de matériaux composant les meubles de votre cuisine (bois, inox et verre) ;
  • Il est peu encombrant, quelle que soit la taille de votre cuisine ;
  • Grâce à une surface d’aspiration assez large, il accomplit aisément sa fonction.

Toutefois, le choix d’une hotte encastrable doit s’effectuer avec précaution. Avant tout, il faut faire attention à certains modèles, car ils ne remplissent pas forcément leur fonction de façon optimale. Avant d’acheter votre hotte, assurez-vous également que le niveau de décibels maximum de 45 dB soit respecté. Le bruit occasionné par une hotte peut vous enlever l’envie d’en faire usage. L’idéal est d’opter pour une hotte silencieuse, ayant un niveau sonore de 35 dB. Pour éviter les désagréments lors d’une panne, privilégiez un modèle réalisé dans des mesures standards.

Acheter une hotte aspirante sans évacuation

Le meilleur choix de hotte aspirante pour un appartement est sans nul doute le modèle sans évacuation ou à recyclage. Cette hotte en mode recyclage fonctionne en circuit fermé. Comme son nom l’indique, elle a pour principe de recycler l’air sans avoir besoin d’une sortie d’air. Elle est préconisée dans un appartement où la pose d’une évacuation extérieure est irréalisable.

Grâce à l’efficacité de son système de filtration, elle récupère l’air pollué et autres mauvaises odeurs dans le but de les assainir, avant de les rejeter dans la cuisine. Ce type de hotte possède d’autres avantages certains :

  • Pose facile : on peut l’installer n’importe où, sans avoir besoin de prévoir des travaux ;
  • Polyvalent : il s’adapte à n’importe quelles pièces de l’appartement.

Par ailleurs, garantir un bon recyclage nécessite l’utilisation de filtres de qualité. Alors que le filtre à charbon neutralise les odeurs encombrantes, le filtre à graisses capture les graisses accompagnant les vapeurs de cuisson. Le choix dépend donc de vos besoins.

Même si la hotte sans évacuation s’avère très utile pour assainir l’air d’un appartement, certains points doivent être vérifiés :

  • Sa perte de débit est estimée à environ 25%. Cela la rend plus bruyante par rapport à une hotte à évacuation.
  • Son volume sonore est plutôt élevé.
  • Même si les filtres réussissent à purifier un maximum d’air, l’air restant n’est pas repoussé vers l’extérieur.
  • Toutes les odeurs ne sont pas éliminées par cet appareil.
  • Elle est inefficace contre l’humidité, la condensation et les moisissures.
  • Utilisant du filtre à charbon pour fonctionner, celui-ci doit être changé en moyenne au bout de 4 à 6 mois. Cela entraîne la hausse du coût d’entretien.
  • Elle n’est pas recommandée pour la cuisson au gaz. Son système n’est pas équipé à cet effet.

Hotte à recyclage ou évacuation

Aujourd’hui, les hottes de cuisine disposent de deux modes d’aspiration afin de s’adapter à tous les types d’habitation : à évacuation ou à recyclage.

La hotte à recyclage

L’air pollué est débarrassé des odeurs de cuisine et des graisses par un premier filtre à graisse, ensuite par un filtre à charbon actif. Il est enfin rejeté dans la pièce une fois décontaminé par le haut de la hotte.

Plus facile à poser que la hotte à évacuation, le modèle à recyclage est plus adapté dans les appartements dotés d’une petite cuisine. Il est aussi recommandé lorsque l’évacuation extérieure est techniquement irréalisable.

Une hotte à recyclage est composée de :

  • Un système d’aération de l’air constitué d’un moteur et d’un ventilateur ;
  • Un dispositif de ventilation de l’air par filtre à graisse et à charbon.

Ici, l’air n’est pas expulsé à l’extérieur de la maison. En fait, toutes les fumées et les odeurs traversent un capteur moléculaire constitué de filtres qui récupèrent les particules de graisse. Ces dernières se déversent dans un filtre à charbon qui a pour rôle de retenir les odeurs. L’air est épuré dans l’appareil avant d’être rejeté à l’intérieur de la cuisine. Seules les vapeurs ne sont pas évacuées.

La hotte à évacuation

La hotte à évacuation ou directe constitue le système le plus efficace. Ici, les fumées grasses, les odeurs et les vapeurs récupérées par un filtre en métal sont directement expulsées à l’extérieur par le biais d’un conduit d’évacuation.

Ce modèle requiert la réalisation de lourds travaux, c’est pourquoi il est généralement recommandé aux ménages possédant des habitations individuelles. Il n’est pas équipé de filtre à charbon, mais uniquement de filtres empêchant les particules graisseuses de circuler. Cette absence de filtre à charbon rend ce système à extraction encore plus performant que le système à recyclage.

Le fonctionnement de la hotte à évacuation repose sur deux systèmes différents :

  • Un système d’aspiration de l’air avec un moteur et un ventilateur ;
  • Un dispositif d’évacuation de l’air constitué de filtres et d’un conduit d’évacuation.

Le moteur et le ventilateur servent à drainer les fumées de cuisson. Une fois celles-ci aspirées, elles passent par un capteur moléculaire formé de filtres métalliques tressés. Alors que les filtres conservent les particules de graisse, les vapeurs et les odeurs sont évacuées vers l’extérieur via un conduit d’évacuation.

Attention toutefois, car ce conduit ne doit aucunement être relié à votre VMC. Pour maintenir un bon flux d’air dans la cuisine, ce conduit doit être unique. Il doit relier la cuisine vers une bouche d’évacuation installée sur le toit de l’habitation ou une façade. En plus des hottes à évacuation ou à recyclage, il existe des modèles mixtes, composés de ces deux systèmes de ventilation.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER