Les travaux habitat
Les travaux habitat

Dès le moment où on est propriétaire ou locataire d’un bien immobilier, on peut être confronté à tout moment à des travaux. Prenant en compte plusieurs dimensions, les travaux habitat peuvent être de faible ou de grande ampleur. Dans le dernier cas, il existe des crédits permettant de financer ce type de travaux sans vous ruiner. Dans quelles conditions cela est-il possible ?

Les travaux subventionnés

Les habitants désireux d’entreprendre des travaux dans leur logement peuvent bénéficier d’une subvention. À ce titre, la gamme des travaux subventionnés est clairement définie et est stipulée comme suit :

  • Les travaux de lutte contre l’insalubrité
  • Les travaux visant à préserver le patrimoine qui s’inscrive dans le cadre de la réfection de toiture, du ravalement de façade, etc.
  • Les travaux d’adaptation du domicile pour les personnes âgées ou en situation de handicap
  • Les travaux d’économie d’énergie tels que l’isolation, le chauffage, etc.

S’il existe une limite pour les travaux financés, la loi prévoit également un cadre légal qui définit les modes de subvention.

Les modes de subvention

Il existe plusieurs subventions qui permettent de faire financer ses travaux d’amélioration d’habitat. Le programme national « habiter mieux » a été mis en place par le SOLIHA qui permet aux propriétaires d’habitation de bénéficier d’aides importantes pour leurs travaux de rénovation thermique à hauteur de 0 à 75% du montant des travaux.

Par ailleurs, le crédit impôt est une disposition fiscale qui permet de déduire des impôts sur le revenu l’acquisition d’équipements liés à l’amélioration énergétique. Cette disposition ne prend en compte que les résidences principales, les résidences secondaires étant exclues. Avec un seuil de dépense est fixé à 8.000€, il ne prend pas en compte la main d’œuvre.

Rambouillet Territoires est l’une des structures qui subventionnent les travaux de logement à hauteur de 20% du montant hors taxe des travaux ou un montant total de 1.500€.

Quels sont les travaux pris en charge par l’anah ?

L’ANAH peut prendre en charge les travaux de rénovation d’un logement, qu’il soit occupé ou vacant, à condition que celui-ci respecte certaines conditions de ressources et de travaux. Ces travaux doivent permettre une amélioration significative du confort du logement et/ou un gain énergétique.

Les travaux pris en charge par l’ANAH peuvent concerner :

  • L’isolation thermique des parois opaques (murs, toitures, planchers bas) ;
  • La mise aux normes de l’installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire ;
  • La réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • Le remplacement d’une ancienne chaudière fioul ou gaz par une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur ;
  • L’installation d’un système solaire thermique pour la production d’eau chaude sanitaire ;
  • L’installation d’un chauffe-eau électrique performant (Classe A ou supérieure) ;
  • L’installation de radiateurs à haut rendement ;
  • La mise en place d’un réseau de chaleur alimenté par une source d’énergie renouvelable.

Qui peut bénéficier des aides de l’anah ?

Les aides de l’anah sont destinées aux propriétaires occupants ou bailleurs qui souhaitent effectuer des travaux d’amélioration de leur logement afin d’en augmenter la performance énergétique. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).

Pour bénéficier des aides de l’anah, il faut :

  • être propriétaire occupant ou bailleur et réaliser les travaux soi-même,
  • faire appel à une entreprise qualifiée RGE pour réaliser les travaux,

Doit on rembourser les aides de l’anah ?

Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) sont des aides pour les travaux d’amélioration de l’habitat. Elles sont destinées aux propriétaires occupants ou bailleurs, et peuvent être cumulées avec d’autres aides. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise agréée.

Il n’y a pas de remboursement à proprement parler, mais les aides de l’Anah sont attribuées en fonction du montant des travaux et de la situation financière du demandeur. Les aides sont soumises à conditions, notamment de ressources, et peuvent être modulées en fonction des travaux réalisés.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l’Anah directement ou vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre conseil départemental.

Peut on bénéficier plusieurs fois de l’anah ?

Il est possible de bénéficier des aides de l’ANAH plusieurs fois, mais cela dépend des travaux que vous envisagez de réaliser. Les travaux doivent permettre une économie d’énergie ou une amélioration du confort thermique du logement pour être éligibles aux aides de l’ANAH. Si vous avez déjà effectué des travaux de ce type, vous ne serez peut-être pas éligible à nouveau. Vous devrez donc vérifier les critères d’éligibilité avant de déposer votre demande.

Quelles sont les aides de l’état pour 2022 ?

Travaux d’isolation, travaux de rénovation énergétique, travaux d’amélioration de l’habitat… Les aides de l’État pour réaliser des travaux dans votre habitat sont nombreuses ! Pour profiter au maximum des différentes aides financières que vous pouvez obtenir, il est important de bien se renseigner. Découvrez les principales aides disponibles en 2022 pour réaliser des travaux dans votre logement !

  • La TVA à taux réduit : depuis le 1er janvier 2021, la TVA à taux réduit est portée de 10% à 5,5% sur les travaux d’amélioration de l’habitat. Cela concerne notamment les travaux d’isolation thermique, les travaux d’installation d’une climatisation réversible ou encore les travaux de rénovation énergétique.
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : le CITE permet de bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 30% du montant des travaux réalisés, dans la limite de 8 000 euros pour un foyer fiscal. Pour pouvoir en bénéficier, les travaux doivent être effectués par un professionnel qualifié RGE et doivent permettre une économie d’au moins 25% sur la facture énergétique.
  • Les aides de l’Anah : l’Agence nationale de l’habitat (Anah) propose plusieurs aides pour réaliser des travaux de rénovation de l’habitat. Ces aides sont destinées aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux syndics de copropriété.
  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : le PTZ est un prêt sans intérêt et remboursable sur une période allant jusqu’à 25 ans. Il est destiné aux personnes qui souhaitent acheter un logement ou faire des travaux de rénovation. Pour en bénéficier, il faut respecter certaines conditions de ressources.
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER