Crédits à la consommation et pour l'immobilier

Les crédits accordés aux particuliers continuent de voir leur nombre se développer, ceux-ci ayant augmenté de 6 % en octobre 2018 par rapport à l’année précédente. Cette forte hausse s’explique notamment par la recrudescence des crédits liés à l’habitat et des prêts à la consommation qui ne cessent d’être de plus en plus prisés chaque trimestre. Les taux d’intérêt maintenus à bas niveau depuis quelque temps semblent en partie expliquer l’attrait qu’ils suscitent. Découvrons d’abord ensemble les différents crédits à la consommation qui existent, puis les différents types de crédits immobiliers pouvant vous être proposés.

Les crédits à la consommation

La vie peut parfois occasionner des dépenses non prévues, comme lors d’une panne de voiture ou d’un appareil électroménager, ou au contraire faire apparaître des envies soudaines comme celle de voyager ou d’acquérir une télévision dernier cri. Ces dépenses ne sont pas toujours être financées par le biais de vos économies personnelles et peuvent, à ce titre, faire l’objet d’un prêt à la consommation.

Pour en savoir plus sur les modalités de ce dernier et souscrire à un tel prêt, vous avez bien entendu la possibilité de vous déplacer au sein de votre banque habituelle et de vous renseigner auprès de votre conseiller sur les possibilités s’offrant à vous en fonction de votre situation. Mais vous pouvez également comparer les différentes offres de prêt en ligne pour évaluer les taux de crédit et les banques qui pourront s’adapter à vos capacités de paiement. La site taux.com sera par exemple parfait pour mener à bien cette démarche.

Pour vous aider à y voir plus clair, voyons ensemble la grande famille des crédits à la consommation.

Le prêt personnel : un classique

Le prêt personnel est l’un des crédits les plus plébiscités par les particuliers. Il permet d’emprunter une somme comprise entre 4 000 et 75 000 euros. Le délai pour la rembourser varie en fonction de la somme empruntée, mais aussi de votre capacité de paiement. Ces deux critères combinés vous permettent de connaître votre durée de remboursement. Plus le crédit est remboursé rapidement et moins de frais sont à payer. Le principal avantage de ce type de prêt est d’avoir des mensualités et des taux d’intérêt fixes et donc un coût total du crédit parfaitement maîtrisé.

Son second atout est qu’il ne requiert aucun justificatif d’utilisation. Vous pouvez donc vous servir de la somme empruntée, quels que soient vos projets : achat d’un véhicule, d’électroménager, voyage, mariage, aménagement spécial suite à la naissance d’un bébé, etc.

Crédits immobilier

Le crédit affecté

Nous sommes régulièrement mis en présence du crédit affecté sans même que nous le sachions. En effet, les magasins proposent de plus en plus de solutions de financement des biens (téléviseurs, équipements ménagers, etc.) en 4 ou 5 fois. Ce type de financement correspond à ce que l’on appelle un crédit affecté.

Comme son nom l’indique, ce dernier sert à financer un produit spécifique. Contrairement au prêt personnel, il oblige donc à justifier auprès de l’organisme prêteur de l’utilisation de la somme accordée qui ne doit servir qu’à l’acquisition dudit matériel. Ce fonctionnement vous permet entre autres de sécuriser la vente : en cas de dysfonctionnement, vous êtes assuré de pouvoir annuler le crédit en cours.

Le crédit renouvelable, appelé aussi revolving

Le crédit renouvelable est une somme d’argent qui est mise à libre disposition de l’emprunteur. Après étude de sa capacité de remboursement et de ses besoins financiers, le prêteur accorde une somme pouvant être dépensée partiellement ou en intégralité pour tout type de projets. Dès que l’emprunteur utilise une partie de son crédit revolving, la somme allouée sur son compte diminue et doit être reconstituée par le versement de sommes régulières.

Ce type de financement a l’avantage de ne faire payer des intérêts que sur les montants empruntés et non sur la totalité de la somme mise à votre disposition au départ. De plus, vous avez la possibilité de vous faire fournir une carte bancaire spécialement dévolue à l’utilisation de cette somme prêtée. Attention toutefois, les intérêts sont bien souvent très élevés !

Les prêts immobiliers bancaires

Les crédits immobiliers sont délivrés par pratiquement tous les organismes financiers existants et font partie des prêts les plus distribués en France. Quel que soit votre projet immobilier, cette grande famille de prêts peut vous aider aussi bien lors de l’acquisition de votre résidence principale, ou d’un investissement quelconque… Parmi ces solutions de financement, on retrouve :

  • Le prêt amortissable
  • Le prêt in fine
  • Le prêt relais

Le prêt amortissable

C’est sans aucun doute le prêt le plus utilisé dans le cadre de projets immobiliers. Il peut servir pour tous types d’acquisitions, allant de l’achat d’une résidence principale à de l’investissement locatif. Les mensualités sont composées à la fois d’une part de capital et d’une part d’intérêts.

Pour connaître le montant de ses remboursements (intérêts et capital additionnés), l’emprunteur doit se reporter à son tableau d’amortissement fourni par l’organisme prêteur et qui récapitule toutes les mensualités jusqu’au remboursement intégral, tout en donnant le détail précis du montant restant à rembourser, tant sur le capital que sur les intérêts. La mensualité étant toujours la même tout au long du crédit, il est nécessaire de se référer au tableau d’amortissement pour comprendre le détail de chaque échéance.

Le prêt in fine

Contrairement au crédit amortissable consistant à rembourser une somme fixe mensuelle, le crédit in fine engage l’emprunteur à payer uniquement les intérêts et l’assurance tous les mois. Ce type de prêt a donc la particularité de moins endetter l’emprunteur et par la même occasion de lui permettre d’épargner davantage. Ce point est important, car l’on doit tout de même s’acquitter du capital emprunté à la fin du crédit et qui plus est, en une seule fois !

Ainsi, selon les conditions du contrat, vous devrez disposer à ce moment-là de cette somme qui peut aller jusqu’à 300 000 euros selon les projets immobiliers. Ce type de crédit est pour cette raison réservé principalement à des ménages ayant de hauts revenus. Qui plus est, les intérêts versés tout au long du contrat peuvent être déduits des revenus fonciers et l’argent épargné servant à régler le capital emprunté peut permettre de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Le prêt relais

Lorsque l’on souhaite acquérir un nouveau bien immobilier en remplacement de l’actuel, il est très souvent recommandé d’attendre que ce dernier se vende afin de financer le nouveau. Or, le crédit relais a la particularité de vous permettre de sauter cette étape en vous avançant une partie de la somme équivalant à 80 % de la valeur du bien à vendre, et ce pour une durée de 1 à 24 mois. Le remboursement de cette somme ne vous sera demandé qu’au moment de la vente de votre bien, pas avant !