installation piscine pompe

La pompe est incontestablement le chef d’orchestre du mécanisme de filtration d’une piscine. C’est en effet ce dispositif qui s’occupe de l’aspiration de l’eau souillée de l’espace de baignade et bien sûr du renvoi de l’eau propre, c’est-à-dire celle ayant fait l’objet d’une filtration rigoureuse. Selon le modèle, une pompe de piscine est en mesure de renouveler jusqu’à 3 fois par jour l’eau et sa durée de vie oscille généralement entre 5 et 15 ans. Cependant, afin qu’elle puisse mener à bien ses tâches, son installation ne doit pas se faire n’importe comment. Le point donc sur les points fondamentaux que l’on ne doit en aucun cas négliger lors de la mise en place d’une pompe piscine.

Où placer sa pompe de piscine ?

Concrètement, une pompe de piscine se compose généralement de 3 éléments, à savoir :

  • Le pré-filtre qui s’apparente à panier filtrant se trouvant à l’entrée de la pompe
  • La pompe en question qui peut fonctionner en charge (à placer au-dessus du niveau de l’eau du bassin) ou être auto-amorçante (à placer en dessous du niveau de l’eau du bassin).
  • Le moteur qui peut être triphasé ou monophasé

Pour qu’elle puisse fonctionner de façon optimale, c’est-à-dire filtrer l’eau de façon à ce que sa qualité soit toujours impeccable, son emplacement ne doit en au cas être choisi au hasard. Il est nécessaire de vous rendre sur des sites fiables où vous pourrez trouver du matériel de qualité pour votre installation: électrolyseur piscine, pompe piscine, pompe à chaleur piscine…

Ainsi, un tel dispositif doit se placer au plus proche du bassin afin qu’il puisse filtrer efficacement l’eau, limiter la formation des algues et ne soit sujet à aucune perte de charge ou de pressions dans le circuit hydraulique. À titre de précision, ce sont les frottements des molécules sur les parois des tuyaux qui sont à l’origine des pertes de pression. Donc, plus la pompe ou l’électrolyseur piscine est proche du bassin, moins les risques de frottements sont importants. Toutefois, il est nécessaire de respecter une certaine distance. Conformément à la norme électrique NF C 15-100, l’emplacement d’une pompe de piscine ainsi que tous les éléments électriques qui l’accompagnent doit se trouver a minima à 3,5 m du bord du bassin pour éviter les risques d’électrocution.

installation piscine

Comment mettre en place sa pompe de piscine ?

Une fois l’emplacement choisi, il convient ensuite d’aménager un local technique pour abriter la pompe et s’assurer qu’il soit aussi sec que ventilé. Il faut également opter pour des tuyaux dont le diamètre est conséquent tout en limitant les dérivations. Si possible, il faut veiller à ce que le diamètre des tuyaux d’aspiration soit supérieur ou égal à celui des tuyaux de refoulement. Le but étant de réduire au maximum les risques de frottements et bien sûr de pertes de charge. Si l’on est obligé d’effectuer un changement de direction, autant privilégier les coudes de 45°.

Quant à l’installation à proprement parler, celle-ci se résume généralement en quelques étapes :

  • Visser un raccord union (sur lequel on applique un ruban téflon ou une colle mastique) sur le refoulement comme sur l’orifice d’aspiration ;
  • Pré-assemblage de ladite nourrice en collant 3 vannes (prise balai, skimmer, bonde de fond) ;
  • Liaison de la pompe de piscine avec l’aspiration du bassin, cette dernière étant formée par la nourrice
  • Liaison du filtre et de la pompe piscine
  • Raccordement électrique : la pompe piscine se doit impérativement d’être raccordée à la terre et d’être équipé d’une protection différentielle de 30 mA. Il faut s’assurer que le raccordement soit pris en charge par un câble H07RN-F dont le diamètre n’excède pas 7,8 mm.
  • Si l’on souhaite mettre en place une pompe à chaleur (PAC), on doit effectuer 2 types de raccordement, à savoir le raccordement hydraulique et le raccordement électrique.

Le montage d’une pompe électrique n’a rien de bien compliqué lorsque l’on est un bricoleur chevronné. Dans le cas contraire, autant le confier à un expert en la matière. Quoi qu’il en soit, si l’on prend la décision d’y procéder soi-même, on doit respecter scrupuleusement les consignes indiquées sur la notice.