systeme alarme

En France, le nombre d’effractions et de tentatives d’intrusion augmente chaque année, et ce sont les habitations isolées qui en sont les principales victimes. Afin de limiter les risques d’intrusion, voire de cambriolage, certains particuliers choisissent d’installer un dispositif de sécurité tel qu’un kit d’alarme connectée ou des caméras, d’autres n’hésitent pas à recourir à la télésurveillance pour une sécurité optimale. Encore faut-il choisir la solution adaptée selon ses habitudes, la configuration de son habitation et la valeur des biens à protéger.

De quoi est composé un système d’alarme ?

Un système d’alarme est souvent proposé en kit composé de plusieurs éléments :

  • Une centrale d’alarme : c’est le cœur du dispositif ;
  • Des détecteurs d’ouverture : destinés à la protection périmétrique ;
  • Un ou plusieurs détecteurs de mouvement : conçu pour une protection volumétrique ;
  • Un système d’activation et de désactivation de l’alarme : télécommande, badge, clavier, Smartphone ;
  • Des sirènes d’extérieur et d’intérieur ;
  • Une ou plusieurs caméras : filaires, sans fils ou IP.

Ces dernières sont optionnelles, mais recommandées, car elles permettent de visionner à distance les zones à protéger, comme pour la télésurveillance chez Verisure.fr.

Quels sont les critères pour choisir une alarme de sécurité ?

Avec la diversité des dispositifs de sécurité sur le marché, choisir un système d’alarme n’est pas toujours évident. Voici donc quelques critères à prendre en compte pour ne pas se tromper.

  • La facilité d’utilisation : notamment pour accéder aux images enregistrées par les caméras.
  • Les performances de la caméra : celle-ci doit avoir une meilleure résolution pour pouvoir visionner correctement les images en cas d’intrusion…
  • L’autoprotection : en cas de coupure de la connexion Internet, un module GSM permet d’alerter les propriétaires via le réseau mobile.
  • L’accès à la domotique : détection de fumée, de fuite d’eau, de risque d’intoxication au monoxyde de carbone, commande d’éclairage, etc.
  • La fonction « zonage » : permet une protection partielle de certaines zones stratégiques.
  • La détection des animaux domestiques : évite les alertes intempestives occasionnées par les chiens ou les chats…
  • La norme NF A2P : elle garantit la qualité de l’équipement pour une protection optimale.
  • L’option de télésurveillance : certains professionnels comme Verisure assurent la surveillance des habitations 24h/24. Découvrez donc votre comparatif sur la télésurveillance.

Comment installer un système de vidéosurveillance ?

Bien que l’installation de caméras de surveillance chez soi n’exige aucune déclaration préalable, elle impose une certaine restriction :

  • Obligation de filmer uniquement l’intérieur de sa propriété : chemin d’accès privatif, jardin, garage, pièces…
  • Interdiction de montrer les images à des personnes tierces, autres que les entreprises de télésurveillance comme Verisure ;
  • Respect de la vie privée des personnes filmées : gens de passage, invités, famille…
  • Informer la présence de caméras et leur finalité : personnel médical, femme de ménage, baby-sitter…
  • Déclaration de l’installation des caméras à la Commission nationale de l’informatique et des libertés : recommandée lorsque les images sont enregistrées.

Qu’il s’agisse d’un système d’alarme classique ou d’un dispositif de vidéosurveillance complet, le recours à un professionnel est toujours recommandé pour garantir une protection accrue. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Verisure.