surmatelas chauffant

Avoir un matelas de qualité ne suffit pas pour profiter de meilleures nuits réparatrices. Il existe aujourd’hui une large gamme d’articles de literie permettant d’améliorer notre confort et notre bien-être au quotidien, et le surmatelas chauffant en fait partie. Les bienfaits de cet accessoire sont multiples, encore faut-il savoir comment choisir le modèle le mieux adapté à ses besoins et comment l’utiliser à bon escient. Zoom sur les éléments clés à retenir.

Comment choisir un surmatelas chauffant ?

Plusieurs critères doivent être pris en compte avant d’acheter un surmatelas, à savoir :

  • Les dimensions

Comme le choix d’un matelas, il est essentiel d’opter pour un surmatelas ayant les dimensions adaptées à sa morphologie. L’idée n’est pas de se tourner vers un modèle épousant parfaitement la taille du matelas, mais plutôt un surmatelas couvrant toute la surface du lit. En cas de doute, mieux vaut acheter un 2 places.

  • La sécurité

S’agissant d’un accessoire connecté à un système électrique, la question de sécurité est une priorité. Il est donc recommandé d’opter pour un surmatelas doté au moins d’un dispositif anti-surchauffe, d’un minuteur avec arrêt programmé, ou encore d’une coupure automatique en cas de panne.

  • Le niveau de consommation

Comme son nom l’indique, le surmatelas chauffant est un accessoire utilisant de l’énergie électrique. Le niveau de consommation énergétique est donc un critère à ne pas négliger, sachant qu’un surmatelas de 60 Watts peut consommer jusqu’à deux euros d’électricité par mois. Notons que les modèles 2 places ou avec options supplémentaires sont plus énergivores qu’un surmatelas 1 place.

  • La matière

Pour une utilisation durable et pérenne, mieux vaut privilégier des matières offrant plus de confort et de douceur. Côté entretien et hygiène, il existe aujourd’hui des matières lavables en machine. Le molleton par exemple, combine ces deux critères.

  • L’épaisseur du surmatelas

Pour un confort optimal, il est conseillé de se tourner vers un modèle ayant une épaisseur de 4 cm minimum. Dans la même optique, lorsqu’on choisit un surmatelas en mousse à haute résilience, il faut s’assurer que la densité de celle-ci soit supérieure à 40 kg/m3.

  • La technologie

Comme avec les matelas, les surmatelas sont dotés de nombreuses technologies pour répondre aux besoins de tous les utilisateurs : à mémoire de forme, latex, mousse, plumes et duvet d’oie ou de canard, bambou, coton. Le choix se fait donc en fonction de ses éventuels problèmes de santé (allergies, maux de dos, problème de circulation sanguine, mauvaises postures de sommeil…).

Comment utiliser un surmatelas chauffant ?

Conçus pour un usage standard, les surmatelas chauffants s’adressent à toute la famille, encore faut-il choisir le modèle le plus adapté à son âge.

Pour utiliser cet accessoire, il suffit de :

  • L’installer sur le matelas : il est possible de le recouvrir d’un drap-housse et/ou d’une alaise pour plus de confort et d’hygiène.
  • Le brancher sur la prise électrique la plus proche : idéalement avant de dormir.
  • Le débrancher au réveil.

Certains modèles sont équipés d’un système d’arrêt automatique pour plus de commodité.

Que choisir : couverture ou surmatelas chauffant ?

Que l’on opte pour une couverture chauffante ou un surmatelas chauffant, les résultats sont souvent identiques :

  • On dort plus rapidement et au chaud ;
  • On se réveille frais et en pleine forme ;
  • Les douleurs musculaires ou articulaires disparaissent au réveil.

Concrètement, les deux solutions sont très appréciées pour le confort qu’elles apportent. Bien qu’elles fonctionnent sur le même principe, elles se distinguent dans la configuration au niveau du lit. Alors que la couverture chauffante repose directement sur le corps, le surmatelas chauffant recouvre le matelas et peut être utilisé dans un cadre thérapeutique pour soulager les muscles. Dans tous les cas, le choix dépend des besoins de l’utilisateur en matière de confort et de fonctionnalité.