rachat credit immobilier
rachat credit immobilier

Vers le début de l’année 2020, l’organisme chargé d’exercer la surveillance du système financier HCSF a recommandé aux banques de revoir leur politique concernant l’octroi de crédit. La durée maximale d’endettement passe de 27 ans et le taux s’élève à 33%. Après l’épidémie mondiale du Coronavirus et les longues périodes de confinement qui se sont succédé, quels sont les changements majeurs en matière de taux de crédit et comment y faire face ?

L’immobilier : un des secteurs épargnés par la crise sanitaire

Les mesures prises par les gouvernements et les banques centrales contre la déflation ont porté leurs fruits, pour ne citer que :

  • L’injection massive de liquidité,
  • Les subventions aux entreprises,
  • Les mesures sociales pour les citoyens…

Ces précautions de soutien ont permis aux établissements bancaires de continuer à financer leurs clients, les particuliers comme les entreprises.

Par ailleurs, le secteur de l’immobilier est le moins impacté par la crise du coronavirus. Les taux sont restés stables entre février et octobre 2020 selon les statistiques. Le marché de l’immobilier reste donc très attractif malgré la crise. Certes, il a connu une légère hausse, mais rien d’inquiétant.

Pour se rendre compte que l’immobilier est toujours un secteur porteur, il suffit de faire une simulation en ligne sur Partners Finances.

Coronavirus : les banques poursuivent leurs activités

Les établissements bancaires n’ont pas fermé leurs portes malgré les mesures de confinement mises en place par le gouvernement. De nombreux dossiers de crédit ont été reçus et traités malgré la crise. On a cependant constaté quelques changements au niveau des conditions d’emprunt. Ceux-ci concernent principalement les clients les plus endettés, à savoir les primo-accédants et les investisseurs entre autres.

Les banques ont été plus indulgentes vis-à-vis de certains clients qui ont rencontré des difficultés à rembourser leurs crédits. On a remarqué plus de souplesse dans les remboursements pour certains cas. Ces conditions particulières ne touchent pas la grande majorité de la clientèle, mais concernent uniquement les personnes qui ont signé un contrat assez particulier pour l’octroi du prêt.

Dans le détail, la modulation ou le report d’échéance de remboursement doit être mentionné dans les clauses du contrat. Autrement, il faut envoyer à la banque une demande particulière pour pouvoir bénéficier d’un allongement de la durée du crédit.

Bon à savoir : les banques sont beaucoup plus souples lorsque la demande est accompagnée de justificatifs. A défaut, il est conseillé de se tourner vers les organisations spécialisées dans le rachat de crédit, ce qui pourrait-être intéressant lorsqu’on voit son revenu baisser à cause de cette crise.

Crédit immobilier et coronavirus : le rachat de crédit

La plupart des Français subissent les conséquences économiques de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus. Nombreux ont perdu leur emploi et d’autres ont vu leurs revenus à la baisse. Selon une étude récente, plus de 25% des Français ont du mal à rembourser leur crédit immobilier, d’où la hausse constante actuelle des demandes de rachat de crédit.

Pour les usagers bancaires qui souhaitent baisser leur taux d’endettement, le rachat de crédit est une pratique courante. Encore faut-il trouver une banque qui accepte le rachat du crédit pour diminuer leurs mensualités. Grâce à cette opération, le remboursement s’étale sur une période plus longue, ce qui aura un impact positif dans le quotidien des clients endettés.

Qu’à cela ne tienne, le rachat de crédit cache une tout autre réalité, car malgré cette baisse de mensualité, le coût total du crédit sera plus élevé. L’idée est donc de minimiser ses dépenses mensuelles, d’où l’importance de trouver un bon organisme financeur tel que Partners Finances. Cette plateforme permet d’effectuer une simulation de rachat de crédit en quelques clics.

Rachat de crédits : simulation gratuite sur Partners Finances

Contrairement aux idées reçues, le rachat de crédit ne concerne pas uniquement les personnes en difficulté financière. Sur Partners Finances par exemple, les offres proposées s’adressent aussi aux PME. Cette plateforme est classée numéro 1 en matière de regroupement de crédits. La simulation en ligne est entièrement gratuite et les retours se font en moins de 24 heures.

Fort de plus de 20 ans d’expérience, Partners Finances a déjà montré ses preuves auprès de plus de 20 millions de foyers français. La plateforme collabore avec les plus grandes banques spécialisées dans le rachat de crédit comme :

  • BNP Paribas
  • Crédit Agricole
  • CFCAL Banque
  • Créatis
  • CGI
  • My Money Bank…