Abonnement au gaz

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement et vous souhaitez l’équiper d’appareils fonctionnant au gaz : chauffage, chauffe-eau, cuisinière… ? Vous aurez certainement besoin de souscrire un contrat de gaz auprès d’un fournisseur du secteur. Seulement, il n’est pas évident de s’y retrouver lorsqu’on est novice dans le domaine, d’où l’intérêt de ce guide afin de vous proposer toutes les pistes qui vous permettront de bien choisir une offre de gaz naturel dans votre région.

Quand faut-il souscrire un abonnement au gaz ?

En plus de l’électricité, s’abonner au gaz permet de se chauffer en hiver ou par temps froid, de produire de l’eau chaude sanitaire ou encore de cuisiner… Mais pas seulement, car il est aussi recommandé de souscrire à une offre de fourniture de gaz lorsque :

  • On emménage dans une nouvelle maison: même si celle-ci est déjà alimentée en gaz, il convient de souscrire un contrat de gaz à son nom pour éviter les mauvaises surprises !
  • On souhaite changer d’installation énergétique : la mise en place d’une nouvelle source d’énergie (gaz) nécessite la souscription à un contrat de gaz.
  • Son fournisseur actuel coupe l’accès au gaz : cela peut arriver en cas d’arriérés trop élevés ou d’impayés par rapport à son abonnement.
  • On décide de changer de fournisseur : l’abonné a le droit de choisir le fournisseur d’énergie qui lui convient et peut résilier son contrat actuel sans aucune démarche particulière.

Combien coûte la souscription à un contrat de gaz naturel ?

Le nombre d’acteurs du secteur du gaz naturel en France augmente chaque année, permettant ainsi au consommateur de choisir l’offre la plus adaptée à ses besoins énergétiques et son budget. Concrètement, il n’y a pas de prix fixe du gaz, sachant que la tarification dépend uniquement de la commune où on habite. Elle englobe plusieurs paramètres tels que les tarifs des abonnements, le prix du kWh, les taxes…

On distingue toutefois 3 types d’offres de gaz de ville :

  • Les offres aux tarifs réglementés (TR)

Encadrés par les pouvoirs publics, les TR sont proposés par les fournisseurs historiques et les petites entreprises locales de distribution. Ces tarifs évoluent, au moins une fois par mois, à la baisse ou à la hausse selon l’évolution des coûts d’approvisionnement.

  • Les offres à prix indexés

Plus avantageux que les TR, les prix indexés permettent de faire des économies immédiates grâce à une réduction offerte par le fournisseur. Lorsque les TR baissent ou augmentent, l’offre à prix indexée reste moins chère tout en enregistrant les mêmes fluctuations.

  • Les offres à prix fixe

Selon l’offre du fournisseur d’énergie, ces offres protègent les abonnés des potentielles augmentations des prix du gaz sur le moyen terme, entre 1 à 4 ans. Ainsi, au cours de cette période, les prix de l’abonnement hors taxes et du kWh sont bloqués et restent inchangés même en cas de hausse des TR. Lorsque ceux-ci sont en baisse, l’abonné n’en bénéficie pas.

Comment choisir son fournisseur de gaz ?

La première étape avant la souscription à un contrat de gaz est de choisir le bon fournisseur d’énergie. Pour cela, il convient d’effectuer une estimation des capacités énergétiques de son habitation, notamment son installation de chauffage, en contactant plusieurs fournisseurs. Cela permet d’étudier et de comparer les différentes offres disponibles sur le marché, sachant qu’il existe même des sites spécialisés qui permettent de faciliter cette démarche grâce à des devis gratuits.